• Découvertes musicales

     Je vous propose aujourd'hui un article un peu spécial. En effet, j'ai choisi de donner la parole à certaines de mes amies qui ont, comme point commun, une certaine adoration pour Arctic Monkeys. Etant donné que j'aime découvrir de nouveaux groupes, je leur ai proposé de me livrer leurs trois derniers coups de coeur musicaux. Vous allez être surpris par la diversité des styles musicaux !

    N'hésitez pas à donner votre avis !

    Les découvertes de Morgane

    Son twitter@MorganeSG

    Palma Violets

    Même si tout le monde en a entendu parler par le NME et moi la première, je n'y avais pas porter plus attention que ça jusqu'au jour ou en trainant sur Vines j'en vois un de leur concert à la Flèche d'or il y avait une ambiance de dingue, je me suis direct dit "ceux là faut que je les vois" ensuite j'ai acheté l'album et direct j'ai adoré. J'ai alors acheté ma place de concert pour le 12 juin où j'y ai vécu un des meilleurs concerts de ma vie. J'adore la chanson Chicken Dippers, elle est génial pour danser. La chanson All The Garden Birds est plus douce, plus paisible. Mais en live c'est leur reprise des Hot Nasties (un vieux groupe Canadien) qui me rend dingue, cette chanson s'appelle "The Invasion of the tribbles", elle permet de se vider complètement en gueulant avec eux, juste parfait pour se défouler.

    Drenge

    Découvert lors d'un concert à Londres au Sebright Arms dans une sorte de cave, je les ai vu évoluer depuis le mois de Mars jusqu'à maintenant, les voyant faire la première partie de Skip the Use au Zénith en passant par Glasto et plus recemment le Reading Festival et l'Album de la semaine. C'est plus heavy que ce qu'on peux entendre habituellement mais c'est réellement bon, ce duo batterie guitare "blow my mind" à chaque fois ! Ma chanson préféré est Let's pretend et aussi Fuckabout.

    Childhood

     

    Groupe Londonien que j'ai découvert grâce aux Palma Violets, ce sont des chansons douces et calmes qui donnent envie de soleil et de danser comme des dingues (d'ailleurs on peux voir ça si on regarde Blue Velvet à Reading hum hum Margaux et moi qui dansont). Le chanteur Ben se donne à fond et plus encore sur ma chanson préférée Blue Velvet, c'est limite s'il n'entre pas dans une trans'. Je n'ai eu l'occasion de les voir qu'en festival et j'ai vraiment hate de les voir dans une petite salle pour sentir cette énergie. A écouter: Blue Velvet, Solemn Skies et Mount Chiliad.  

    Les découvertes de Justine

    son twitter: @WhatJustineDid

    Moderat

    Moderat c'est trois Berlinois producteurs de musique electronique. Je les ai découverts dans Laurence Anyways, il y a une chanson d'eux "A New Error" qui passe dedans et depuis j'écoute que ça et je compte bien les voir en live. Ils passent le 21 février au Transbordeur de Lyon.

    Temples

    Temples en fait je cherchais des groupe un peu dans le style de Tame Impala et je suis tombée sur ce groupe. Morgane en avait déjà un peu parlé donc j'ai écouté "Shelter Song" et puis les autres chansons et là j'ai faim de leur musique et j'attends qu'ils fassent un album!!(Ils ont que 2 EP pour l'instant)

    La Femme

    Pour La Femme, comme tout le monde j'ai connu leur chanson "La Planche" puis écouté leurs EP ensuite. Puis quand leur album est sorti j'ai pas arrêté de l'écouter. Ils sont originaires de Biarritz et ça fait plaisir qu'ils soient français. C'est de la musique un peu surfing genre Misirlou de Dick Dale sur certains titres et moi j'adore. Même si les paroles sont parfois un peu crues.

     Je vous propose même de faire un tour sur son article dans le même esprit !

     Les découvertes de Lorig

    son twitter: @Khalorig

    Son article est long (c'est parce qu'elle est trèèèès bavarde) et ses choix musicaux sont différents de ceux présentés ci-dessus. Vu qu'il est bon de découvrir d'autres cultures, lisez donc ce qui suit !

    Bon, depuis des années, j'étais persuadée que la musique actuelle russe ne pouvait rien apporter de nouveau, ou même quelque chose de "passable", qu'on puisse écouter sans se dire "MAIS C'EST QUOOOIII CE TRUC C'EST TOUT POURRIIIII !

    C’était un jugement très subjectif (d’une fille, moi, plutôt ouverte d’esprit habituellement pourtant), une sorte de blocage, sans véritables recherches parce que c’est plus simple pour critiquer. Et j’avais cette envie incroyable de ne pas faire partie de cet héritage musical particulier qu’est celui l’empire soviétique.

    Il faut préciser que toute la culture des pays de l’Est a souffert pendant cette période, ce qu’on peut regretter (un peu), dénoncer (beaucoup), mais pas juger, ça serait pas intelligent. Et puis je vais citer Poutine (AYAAAAAAA C’QUOI C’TE FILLE ?!) qui disait (oui il peut dire des trucs sympas parfois tu vas voir) « Celui qui veut restaurer l'Union soviétique n'a pas de tête. Celui qui ne la regrette pas n'a pas de cœur » Et parce que malgré tout, on a aujourd’hui des artistes dans différents domaines où on est très bon (Paradjanov, Serguei Khatchatrian, Vygotski, etc.). Je vais déblatérer plus longtemps sur ça, c’est un article de musique je sais (PAS TAPER).

    Bref, durant mes séjours en ex-URSS – Arménie le plus souvent je précise, en matant exclusivement MTV russe (mon seul lien avec l’occident en dehors de CNN), j’avais droit à mes groupes de rock favoris et quelques nouveautés, ce qui, il faut le dire, me satisfaisait totalement.

    Sauf que voilà, un jour, je me suis dis qu'il fallait m'ouvrir au rap russe, (qui jusqu’à présent selon moi, était tout pourri, tentant de copier le rap US sans y parvenir, car quand même, on reste anti-américain ; ou alors du rap de minettes – oui, les racailles ça existe qu’en France et c’est tant mieux) et même à l'électro (toute aussi américanisée mais restant bien soviet' aussi – ça fait genre pop rock des années 60 … et pas du Joy Division ou The Cure je précise).

    Alors tu me diras « mais pourquoi s’infliger une telle torture ? » ; c’est tout simple en fait. Mes amis ici, ne connaissent même pas Blurred lines (est-ce bien nécessaire tu me diras ..) mais par contre Bieber et les 1D, si (the fuck ?!).

    Donc pour pouvoir parler d'autre chose que de bouffe (sujet récurent, même quand on est DEJA à table), j'avais pas le choix. Tu me connais ou pas, sache juste que ma priorité n°1, c’est la socialisation. La seconde, c’est l’optimisme (oui, la fille elle a un grain quelque part).

    Et comme de par magie, je vais de surprises en surprises : je découvre des trucs pas trop mal et parfois même bien (?). Enfin c'est peut-être mon éducation bien traditionnelle qui me fait aimer, donc pour ça, je vous laisse juger ...

    Timati

    Voici Timati (Тимати) un rapeur dont je ne vais pas vous faire la bio, faut pas abuser et puis en plus ça sert à rien. On aime le genre ou pas, d’ailleurs si t’écoute pas ce genre, ouvre ton petit esprit (je t’envoie de l’amour là, tu le sens ?) et comme le but n’étant pas de t’influencer, ma description s’arrête ici, et c’est pas par flemme.

    Lilit Hovhanissyan

    Sirusho 

     

    Et ensuite, la langue arménienne étant très belle (- faut pas que je fasse que critiquer non ?), Lilit Hovhanissyan ou Sirusho (la fille de l’Eurovision là) revisitent la musique traditionnelle, et ça, ça me fait plaisir.

    Sache que si j’avais été indienne ou yéménite, oui, tu aurais subi l’équivalent en hindi ou arabe. C’est pas nationaliste, moi aussi j’aimerais bien découvrir des musiques pakistanaises ! Bref (again)

    Donc en plus de vous faire découvrir, je veux votre avis (qui doit être OBJECTIF hein ! Pas comme le mien).

    ****

    C'est ici que se termine cet article. N'hésitez pas à partager vos derniers coups de coeur ! Et surtout dites moi si cet article vous a plus !

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Janvier 2014 à 23:19

    Merci pour ces découvertes qui ont l'air très sympa ! ça fait du bien un peu de nouveau, surtout en musique !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :